Histoire médiévale : comme en France, la production écrite se développe dans les monastères, avant de passer dans le monde laïc.

Chapitre 2 : L’écriture de l’histoire en Angleterre

Écrire l’histoire dans le royaume de France

  1. Ecrire l’histoire après la conquête normande (fin XIème – milieu XIIème siècles)

Environ une génération après

Première page de la liste de livres établie à la fin du XIIe siècle de la bibliothèque de l’abbaye de Reading (British Library, Egerton
Première page de la liste de livres établie à la fin du XIIe siècle de la bibliothèque de l’abbaye de Reading (British Library, Egerton MS 3031, f. 8v)

la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant (1066)

=> essor spectaculaire de l’historiographie alors exclusivement monastique.

A- Des écrits pour dissiper les critiques du nouveau pouvoir en place

Des saints anglo-saxons sont remis en cause par le pouvoir normand => les moines anglo- saxons vont prendre la plume pour écrire des hagiographies liées à l’histoire de leurs monastères

L’écriture des documents en Angleterre au XIIe siècle

+ défendre leurs saints patrons :

  • Au-delà de simples hagiographies : forme de livres d’histoire locale, biographies ou monographies, avec pièces justificatives

  • Les principaux centres de production entre fin du XIème – début du XIIème : Evesham, Worcester, Durham, York, Norwich et Canterbury

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.