CADIOU François, PITTIA Sylvie,

Religion et Pouvoir Dans le Monde Romain de 218 avant notre ère à 235 de notre ère

Actes du colloque de la SoPHAU (Bordeaux, 13-25 juin 2019)

* Nicole Belayche, Aborder « la religion » dans le monde romain aujourd’hui : paradigmes renouvelés et nouveaux outils

Religion et sacré ne peuvent s’étudier que dans leurs contextes historiques, en utilisant des notions émiques. Pour Rome : religio, supersitio, fides, pietas, sacer, sacrificium, votum, precatio, cultor, diuus

Outils des sciences humaines qui ont renouvelés les perspectives de l’étude du religieux sans nécessairement être propres à ce domaine : les Anglo-saxons parlent de « turns » (linguistic turn, ritual turn, material turn, spatial turn…) Pour nous, l’intérêt porté aux rituels, à leur dynamique et à la culture matérielle, aux spatialités, aux dimensions sensorielles et cognitives des pratiques et expériences religieuses ont attiré l’attention sur des informations non remarquées : réexamen des phénomènes de « romanisation », mondialisation, réseaux, diversité des agents, articulation entre collectivités et individus…

  1. Au rituel tout honneur

La religion romaine de Marcel le Glay et Histoire politique et psychologique de la religion romaine de Jean Bayet sont des synthèses dépassées, le premier présente un corpus documentaire intéressant mais trop dépourvu d’épigraphie, y préférer le Sourcebook des Religions of Rome (Beard, North, Price). Se référer bien sûr à toute l’œuvre de Scheid pour une approche structurelle et anthropologique de la religion romaine d’État : il met en avant la relation avec les dieux civiques – qui sont comme des citoyens de rang supérieur dans la cité-État – qui s’inscrit dans les institutions, est communautaire et ritualiste : mêmes principes juridico-politiques qui régissent les relations avec les parents, la patrie, les dieux. Relation qui s’opère par des rites, pratiques verbales et gestuelles rassemblées sous le terme global de sacra et sacrificium.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.