Auteur : Frédéric Durand

Né à Versailles en 1961. C’est un spécialiste de l’Asie du Sud-Est. Il a soutenu une thèse sur la déforestation en Asie du Sud-Est sous la direction de Denys Lombard et d’Olivier Dollfus. Maitre de conférences à l’Université de Toulouse II, ses écrits concernent principalement les questions environnementales en Asie du Sud-Est. On lui doit aussi des ouvrages sur d’autres sujets comme par exemple la croissance économique, l’agriculture. L’Indonésie, le Viêt-Nam, La Malaisie ou encore le Timor-Oriental (aussi appelé Timor-Leste, Timor-Est) sont des pays qui sont souvent concernés par ses écrits.

Introduction : Difficile d’être le premier État du 3e millénaire

Autres noms du Timor-Leste : Timor oriental, Timor-Est. Ancienne colonie Portugaise. S’étend sur la partie orientale de l’île de Timor, à l’est de petites îles de la Sonde, entre l’Indonésie et l’Australie. Occupé pendant 25 ans par l’Indonésie, référendum d’autodétermination en 1999 (le oui l’emporte à 78%). Placé sous administration de l’ONU jusqu’au 20 Mai 2002. Nom complet République démocratique du Timor. Qualifié comme « pays le plus pauvre d’Asie » par les médias et les institutions.

1975 : prétextant l’anti-communiste, l’île est envahie illégalement par le Général Suharto, à la tête de l’Indonésie. Entre 200 000 et 700 000 morts durant l’occupation Indonésienne. Après le vote de l’indépendance : destructions de maisons, bâtiments, meurtres de la part de l’armée et de milices pro Indonésiennes. 1/3 de la population déplacée en Indonésie. Cela a provoqué l’ingérence de l’ONU qui a exigé le retrait des troupes Indonésiennes.

Transition d’octobre 1999 à Mai 2002 par le biais de l’ONU et de l’Australie. Bilan mitigé : cadres administratifs mal préparés, institutions localement inadaptées.

Le manque de préparation provoque une crise de 2006 à 2008 : tentative d’assassinat du président et du 1er ministre.

L’occupation Indonésienne a provoqué des clivages sociaux, politiques, linguistiques.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.