Les risques en France sont présentés dans cet atlas qui dresse un état des lieux des politiques de prévention des catastrophes naturelles et technologiques. Cette classe permet de disposer, pour la question de géographie de la France aux concours, de données précises sur cette problématique.

Yvette Veyret, Richard Laganier, Atlas des risques en France. Prévenir les catastrophes naturelles et technologiques, Paris, Autrement, 2013


Yvette Veyret : géographe, professeur émérite à l’Université Paris-Nanterre, présidente du comité scientifique de plusieurs revues (Annales de géographie, Territorium…), présidente du Comité National Français de Géographie, membre du conseil scientifique du GICC du MEEDDAD, déléguée scientifique adjoint à l’AERES (depuis sept. 2008) ; travaille sur les questions d’environnement, de risques, de développement durable ; est l’auteur de plus de 100 publications dont une douzaines d’ouvrages.

Richard Laganier : recteur de l’académie de Nice (depuis avril 2019) ; a été conseiller de site et d’établissement au Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (depuis 2018) et administrateur provisoire de l’université de Toulouse 2 ; dirige et co-dirige des programmes de recherche sur l’étude des relations entre l’eau et le territoire, le développement de méthodologies d’évaluation de l’action publique dans le domaine des risques liés à l’eau, l’analyse et la vulnérabilité et de la résilience des villes face aux risque liés à la nature.

Aurélie Boissière : géographe-cartographe indépendante ; collabore régulièrement à Courrier international et à la collection « Atlas ».

Atlas Géographique et Géopolitique, 2020, Autrement

 


Introduction

Risque ≠ aléa.
Aléa = processus naturel.
◦ 2 origines : météorologiques, géologiques.
Risque = interaction entre un processus naturel (aléa) et des populations (vulnérabilité).
◦ Probabilité que les biens et/ou les activités de la population soient affectés par cet aléa.
◦ Il est une construction sociale car implique la perception par les populations des dangers auxquels elles sont soumises.
Danger (technologique) = s’emploie plutôt lorsqu’il s’agit de processus liés aux activités humaines.
◦ Manipulation, stockage, production, conditionnement, exploitation minière, rupture d’un barrage…
Aléa naturel et danger technologique peuvent être définis par leur fréquence et leur intensité :
◦ Qualitativement -> négligeable, faible, forte.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.