L’espace rural est pris dans un triple mouvement de mutations: la mondialisation des économies qui s’accompagne d’une très forte métropolisation, les mutations technologiques et depuis la fin des années 2000 la crise économique et financière qui affecte particulièrement les finances publiques. Il existe une relation étroite entre l’emploi, les dynamiques démographiques et les dynamiques territoriales globales.

Dans l’espace rural, on observe un recul de l’industrie et de l’agriculture, au bénéfice d’une progression des emplois de service. Mais subsiste une grande disparité de l’emploi rural en France, tant en terme de nombre que de type d’emploi. L’agriculture n’a jamais été la seule pourvoyeuse d’emploi dans les campagnes: avant la révolution industrielle il a toujours existé de nombreux métiers plus ou moins induits par la fonction primaire, s’exprimant dans l’artisanat, le commerce ou les services; et localement, dans de nombreuses régions, on pouvait observer de petites industries en lien avec des matières premières locales ou l’abondance de la main-d’œuvre. La pluriactivité était souvent de mise dans les campagnes. Elle est loin d’avoir disparu.

Les mutations de l’emploi et leur lien à l’innovation sociale caractérisent bien les changements de la société et de l’espace rural depuis la fin des années 70. les effectifs agricoles ont considérablement diminué, les emplois industriels ont changé de nature et, surtout depuis 20 ans, les emplois tertiaires et l’économie présentielle ont pris une place majeure.

Sur le plan institutionnel, on est passé d’une vision étatique des politiques de l’emploi à une logique de territorialisation, ce qui signifie que l’on considère aujourd’hui que c’est à l’échelle de chaque territoire qu’il devient pertinent d’apporter des réponses aux questions liées à l’emploi, et peut être encore plus depuis les redécoupages régional et intercommunal. On mise de plus en plus sur la proximité.

1. Contextualisation spatio-temporelle des dynamiques d’emploi rural

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.