1. ÉCRIRE ET RÉÉCRIRE : LES HAGIOGRAPHES AU TRAVAIL
  1. L’importance des saints anciens

Ecrire et réécrire passions de martyrs et vies de saints

Intérêt pour les saints anciens des origines du christianisme des persécutions ou mission. Traitent des martyrs = écrits st des passions ; sinon des vies. Parfois écriture sur des saints anciens dont on ne connaît rien et dont on met en avant alors le culte. Ms au début du 12e, majorité des textes hagiographiques connus sur le millénaire est déjà constituée. St des textes anciens dont on ne comprend plus très bien le sens ou jugés insuffisants pr les écoles d’où réécriture pour les adapter.

Tt texte hagiographie est une réécriture car les auteurs ont leur inspiration ds des textes préexistants. Auteurs attributs des miracles ou faits déjà accomplis par d’autres héros. Explique le caractère stéréotypé. Par ex, pr la vie de l’ermite Amadour dont on a découvert le corps en Quercy, reproduction de longs passages de saints voisins comme Martial de Limoges. On change juste le nom. D’autres cherchent à mieux documenter leur héros en cherchant des documents -> parfois lien historiographie et hagiographie. Prennent souvent la plus pour des raisons liturgiques. Certains réécrivent aussi des textes en vers, surtout dans les milieux scolaires. Principale raison d’écriture = volonté de donner une nouvelle vie à son culte ou d’en inaugurer un. Hagiographie comme biographie d’un personnage charismatique et fondatrice d’un culte.

Reliques, sanctuaires et miracles

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.