Fiche de synthèse des articles du webdossier de la revue l’Histoire « Culture, médias, pouvoirs aux Etats-Unis et en Europe, 1945-1991 »

Agrégation 2019 – Question d’histoire contemporaine N°1 daté juillet 2018

Rubrique arts :
La rubrique arts du dossier comprend 7 articles :

– « De Goya à Chantal Goya : Tout est culture ! », Emmanuelle Loyer, L’Histoire n°447, mai 2018, pp. 58-61.
– « Pompidou, Beaubourg et l’art contemporain »
Jean-Pierre Rioux, L’Histoire n°175, mars 1994, pp. 50-53.
– « Les douze travaux de Mitterrand Ier »
Jean-Pierre Rioux, Les Collections de L’Histoire n°9, octobre – décembre 2000, pp.102-103.
– « Le réalisme socialiste aux couleurs de la France »
Marc Lazar, L’Histoire n°43, mars 1982, pp. 62-70.
– « Jean Vilar, le pape d’Avignon »
Emmanuelle Loyer, L’Histoire n°200, juin 1996, pp. 66-71.
– « Bertolt Brecht, le petit soldat de la guerre froide »
Emmanuelle Loyer, L’Histoire n°222, juin 1998, pp. 24-26.
– « Moi, André Fougeron, peintre communiste »
Entretien avec André Fougeron, L’Histoire n°151, janvier 1992, pp.66-67.

« De Goya à Chantal Goya ». Tout est culture !

Article rédigé par Emmanuelle Loyer dans mensuel 447 daté mai 2018.

Il ne s’agit pas d’un article sur l’art mais plutôt une mise au point historiographique sur l’histoire culturelle. L’auteure fixe comme premier jalon la publication en 1990 de l’ouvrage de Roger Chartier Les Origines culturelles de la Révolution française, après le bicentenaire de la révolution, et la bataille historiographique entre l’école marxiste (Albert Soboul, Michel Vovelle) et les promoteurs d’une vision renouvelée (François Furet, Mona Ozouf). Chartier fait un pas de côté sur la question piégée et chimérique des origines et cherche seulement « certaines des conditions qui l’ont rendue pensable donc possible », affirmant ainsi le refus d’une causalité inéluctable et le primat des représentations, offrant ainsi un manifeste de l’histoire culturelle à venir. En effet parmi ces conditions Chartier insiste sur les représentations ainsi l’évolution de la sensibilité vis à vis du roi et la désacralisation de la personne royale. Il minimise à l’inverse le rôle des Lumières, invention à postériori de la Révolution en quête de grands hommes à panthéoniser.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.