Chapitre 4. Les territoires productifs : entre permanences et mutations

La mondialisation affecte les systèmes et les espaces de production. Ces derniers sont devenus plus que des simples « supports » en raison des l’importance croissance de l’échelle locale dans un milieu concurrentiel.
Néanmoins, la géographie n’est pas bouleversée, car le poids des héritages poussent les acteurs à rester là où ils sont établis.
Ils sont cependant amenés à créer des territoires de production et à se spécialiser. Pour tenir compte de la concurrence et de l’importance croissante accordée au développement durable.

Les territoires productifs : une adaptation progressive à la mondialisation

Un bouleversement partiel

La production de la richesse sur le territoire national reste très concentrée, 3 régions génèrent plus de 46% de la valeur ajoutée (Ile-de-France, Rhône-Alpes, PACA). Les 2 premières depuis l’industrialisation, la première par le centralisme, la troisième montre une évolution des bases de l’économie nationale (services et construction).

Poids du passé : 3ème rang pour la valeur ajoutée industrielle de la région Nord Pas de Calais (Hauts de France).
L’Ile-de-France est la première région industrielle et pour la construction (2 fois plus que le second).

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.