Ce recueil de documents présente la trajectoire d’un général qui est évidemment très mal connu des Français, mais qui de l’autre côté du lac Léman, est considéré comme un héros national. Il incarne aux yeux des Suisses le général qui a sauvé le pays d’une invasion allemande pendant la seconde guerre mondiale.Retour ligne automatique
Si le général Guisan a su déployer l’armée de la confédération helvétique avec des dispositifs de défense en profondeur, cela n’a certainement pas suffi à dissuader Hitler d’envahir le pays. Après tout la Yougoslavie présentait tout autant de difficultés d’accès que la Suisse.Retour ligne automatique
Il semblerait qu’une série d’arrangements économiques avec l’Allemagne nazie ait permis à la confédération helvétique d’échapper à l’invasion, tout comme le recyclage par la Banque nationale suisse de l’or pillé par les nazis dans les pays occupés.Retour ligne automatique
En réalité, il semblerait que le général, icône nationale, n’ait pas été vraiment indifférent aux sirènes des régimes autoritaires, à commencer par la France de Vichy. La neutralité suisse a plutôt été riche de petits accommodements et de grandes compromissions.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l’enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l’espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.