Chap.7 : L’outre-mer, des marges françaises ?

La France d’outre-mer (FOM) est peuplée d’environ 2,63 millions d’hab., pour une superficie de 115 580 km² (ss Terre-Adélie, surlaquelle France n’a qu’une souveraineté limitée depuis signature du traité de l’Antarctique en 1959). Les DOM représentent à eux seuls un territoire de 92 320km². La FOM désigne les départements et collectivités françaises dispersés dans le monde dans les différents océans et en Am. du Sud. Elle permet à la France d’ê au 2ème rg mondial pour la surface maritime, par l’importance de sa ZEE de plus de 10,2 millions de km², srtt grâce aux archipels de l’océan Pacifique. L’outre-mer apporte ainsi 97% de sa ZEE à la France. Les territoires sont éparpillés aux 4 coins du monde, en situation majoritairement insulaire, ce qui en fait une situation originale mais qui complique les actions d’aménagement et l’org° de l’espace.

I – Des territoires sous contraintes

        1) De fortes contraintes : entre tropicalité, insularité et risques naturels majeurs

 A l’exclusion de Saint-Pierre-et-Miquelon, les DROM COM appartiennent à la zone intertropicale. Les vents dominants st des vents d’Est, des alizés qui apportent de l’humidité. Présence de reliefs marqués dans la plupart des îles provoque un effet d’obstacle, une dissymétrie des îles entre fortes précipitations sur versant au vent et une sécheresse relative sur versant ss le vent, ce qui joue un rôle important dans l’org° de l’espace agricole et touristique.

L’ambiance tropicale a fait leur intérêt économique et leur importance historique. Les îles ont fourni (et fournissent encore) des denrées tropicales à la métropole. La canne à sucre a été à l’origine du boom démographique et économique des Antilles françaises –les « îles à sucre »- dès milieu du 17ème siècle. Ms de + en +, aptitudes naturelles apparaissent srtt comme des atouts touristiques. Les îles sont considérées comme des terres d’exotisme, des paradis touristiques ; leur éloignement, leur isolement et leur insularité deviennent des atouts.

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.