À quelques semaines de l’échéance pour les candidats à l’agrégation interne, et un petit peu plus tard pour les candidats à l’externe comme pour le CAPES, j’assume très clairement de prendre un risque, avec une fiche de lecture qui donne peut-être un cadre particulier aux types de sujets qui pourraient « tomber ».

Cet ouvrage qui existe en édition numérique est le résultat de la compilation de plusieurs articles qui permet à la fois de s’assurer la maîtrise du sujet sur la guerre du Vietnam, mais aussi, dans le cadre du concours, d’avoir une ouverture très précise sur l’éventail des opinions publiques qui compose la deuxième partie de cet ouvrage.

 

Dans le cadre de la question du concours, et pour éviter un certain nombre de contresens, voire même d’énormités que l’on peut trouver dans certaines copies, il n’est pas inutile de lire les trois premiers articles sur le cadre historique de la guerre d’Indochine et du Vietnam. On considère par convention que la guerre d’Indochine a été l’affaire de la France jusqu’en 1954, tandis que la guerre du Vietnam a été conduite par les États-Unis, officiellement de 1963 à 1973. À partir de 1973, les accords de Paris conduisent à la Vietnamisation de la guerre, ce qui aboutit à la défaite de l’armée sud vietnamienne en 1975, et à l’unification du Vietnam, sous direction communiste.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.