Le travail est une notion de sens commun au cœur de nombreux débats de société. Ce terme, richement polysémique, semble résister à l’analyse même si traité par : la philosophie, le droit, la science économique, la sociologie, la psychologie, la psychanalyse, mais, aussi la mécanique ou la physiologie.

Définition du travail dans ce livre comme « activité à vocation productive », mais aussi saisir dans sa dynamique historique de longue période les formes du travail, de sa reconnaissance comme activité productive et de son encadrement social. Centrer l’analyse sur la forme sociale dominante d’encadrement social du travail dans la société contemporaine, le salariat, ce qui ouvre l’analyse sur les grands problèmes sociaux contemporains, comme le chômage.

L’exposé est organisé en trois grandes parties. Dans la première partie, on examinera la notion de travail, son étymologie, son histoire, son traitement par les différentes disciplines académiques. Dans la deuxième partie, on se penchera sur l’activité productive en s’attachant à saisir ses transformations avec l’évolution des techniques depuis la Révolution industrielle, mais aussi les représentations sociales qui en ont été données, notamment par les arts plastiques, la littérature ou le cinéma. Dans la troisième partie, enfin, on étudiera l’encadrement social du travail en situant le salariat dans une histoire de longue période, qui a vu se succéder et s’entremêler de multiples statuts sociaux du travail.

Le travail – une notion dans tous ses états

I – La notion de travail dans tous ses états

1.1. Le mot et le concept de « travail » : les pièges de l’étymologie

Michel Foucault, Surveiller et punir, naissance de la prison, 1975.

Il est devenu banal de rappeler que le mot « travail » vient du latin tripalium qui désigne un instrument de torture. Ce n’est pourtant qu’à moitié vrai, car le tripalium n’est d’abord qu’un banal « trépied », qui peut sans doute servir à attacher les torturés, mais aussi, et d’abord, à contenir les gros animaux pendant qu’on les soigne ou les ferre.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.