Chapitre 13

Le village, objet géographique.

« Habiter, ce n’est pas le logement mais la façon de vivre et de pratiquer un territoire » E. Dardel.

Autrefois, la ruralité = espace nourricier (champs, près, vignes, vergers). Polyculture : faisait vivre la communauté. Bâti = diversité de formes et matériaux valorisait les ressources locales en pierre, bois, argiles. Maisons du Val de Loire : bâties en tuffeau blanc + toits en ardoises de Trézalé. Bâtiments servaient à abriter les hommes, récoltes, troupeaux sous un même toit dans des maisons blocs taillées en profondeur (Lorraine) dessinées en largeur (Livradois) ou érigées en hauteur (Balagne Corse, 4 étages). Diverses formes d’habitats autour d’une cour ouverte ou fermée (ferme alsacienne du Kochersberg).

La forêt, initialement nourricière puis pourvoyeuse de bois de feu + bois de charpente + bois pour la confection des outils (fer trop coûteux). Ruisseaux et chapelets d’étangs (roues) et moulins + saltus + friches + espaces utilisés comme réserve foncière.

Dans la continuité de Vidal : ruralistes de l’Entre-deux-guerres (March Bloc, A. Demangeon, Gaston Roupnel puis R. Dion, Xavier de Planhol) = études des organisations rurales. Vers 1960 : missions aériennes pour le compte de l’IGN pour l’organisation des finages et manière d’habiter les campagnes. 1967 : territoires ruraux appauvris par l’exode rural (// diagonale vide)

1942, Georges-Henri Rivière : grande enquête sur l’habitat rural. Cet inventaire permis à Jean Cuisenier de réaliser 22 volumes sur l’architecture rurale française : corpus des genres = volume sur la Lorraine (1981) sous la plume de Claude Gérard qui utilise 42 monographies pour montrer la manière de construire et vivre l’habitat rural hérité d’une association entre production agricole, artisanale, investissements réalisés par les rentiers.

« Village » comme objet géo = étudier le lieu de vie, le quotidien à associer à des pratiques de l’espace distendu, étalé. Village : travailler, se soigner, se distraire, s’instruire. Le village a beaucoup changé + écosystème villageois ancien a disparu. Il s’est hybridé, citadinisé… Village inséré et avalé dans des enveloppes territoriales agrandies qui se sont éloignées du découpage cantonal ancien.

  1. De l’objet d’études mobilisateur au village citadinisé.

  1. Les géographes au chevet du village.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.