Fiche de lecture.

« LES JUIFS DANS L’ISLAM MEDIEVAL »

Par Youval Rotman dans Les juifs dans l’Histoire sous la direction d’A.Germa, B. Lellouch et E. Patlagean (2011).

AU LENDEMAIN DE LA CONQUÊTE

Si l’unification de l’Arabie sous l’Islam s’était faite en excluant les Juifs du pouvoir, mais aussi en mettant fin à leur présence dans le Hedjaz, une fois que les Arabes commencèrent la conquête du Moyen-Orient, ils adoptèrent une politique différente envers la population qui y vivait (juifs, zoroastriens, chrétiens de diverses obédiences…). Après la conquête des provinces byzantines (Syrie, Egypte, Palestine, Mésopotamie, Afrique du Nord, et celle de la Perse sassanide), les Arabes se trouvèrent au début du VIIIe maîtres de territoires qui ne partageaient pas une religion unique, et dont la population n’était pas organisée en communautés religieuses. Ce monde va graduellement devenir majoritairement musulman pendant le Haut Moyen Âge.

La guerre sainte, dont le but est d’établir la domination universelle de l’islam et qui fournit la justification idéologique des conquêtes, ne comporte pas une conversion forcée à l’islam. Il s’agit d’une soumission politique, sociale et économique des populations conquises. Néanmoins, juifs/chrétiens sont distingués comme les « gens du Livre » (Livre étant Torah, les Psaumes et les Evangiles). Définition étendue aux zoroastriens. Seuls ces trois groupes pouvaient continuer à exister aux côtés des musulmans, en étant soumis à leur pouvoir, tandis que les polythéistes, étaient contraints de se convertir.

La plupart des communautés juives se trouvent aux VIIe- VIIIe, sous domination arabe, en Palestine, Mésopotamie, Syrie, Egypte et Arabie. Minoritaires en dehors de ces terres (Byzance, Italie…). Ce n’est qu’au Bas Moyen- Âge que l’on voit croître l’importance numérique et culturelle des communautés juives d’Europe.

Les juifs en pays d’Islam partagent avec les chrétiens, une position de minorité religieuse et sont organisés en communautés locales. Leur histoire est à la fois celle de leurs rapports sociaux, politiques, économiques et culturels avec le monde dont ils font partie, et celle de la formation de l’entité juive médiévale, dans laquelle ils jouent un rôle décisif (ex : Importance de Maïmonide sur le développement du judaïsme).

  • Les dhimmi, une majorité dominée :

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.