Deuxième partie :

Raison, raison d’Etat et tradition

Introduction de la deuxième partie

Relative prospérité d’une longue période de paix et de prospérité économique malgré quelques alertes (pestes à Marseille en 1720, disettes, calamités agricoles…) , es métiers artisanaux se perfectionnent et les classes dirigeantes s’enrichissent, ce qui a joué dans les mutations politique. En effet, la raison d’Etat est inséparable de cette croissance financière. Ils ont tiré parti de ces ressources pour améliorer leur système de gouvernement et la puissance de leur Etat. Après 1715, les difficultés se multiplient pour Louis XIV et pour les Rois britanniques.

7-Les avatars du modèle français : le royaume à la mort de Louis XIV

Louis XIV change des institutions qu’il avait pourtant défini comme inamovibles, avec notamment les plans d’une nouvelle politique extérieure. Mais les images les plus expressives de cette fin de règne viennent des artistes qui font le dessin de la situation en France : tableaux évoquant les passages et haltes des soldats sur la frontière du Nord, description de la cour au temps e la morose vieillesse, incidents de l’étiquette, chants de victoire sur la route de Paris à Saint-Denis à l’annonce de la mort du « roi des maltôtiers » … Tout indique que cette fin de règne vaut une remise en question de tout l’édifice, le Roi dans les pièces de son immense château ne voit pas que le grand règne d’absolutisme finit en crise d’autorité.

  • La crise de la fin du règne

Une des explications c’est « l’épuisement des peuples » dénoncé par Vauban et la ruine des finances publiques. Imposition de plus en plus difficile à supporter, famine de 1709/1710, guerres destructions…Les paysans prennent les armes dans la guerre mais pas par patriotisme mais pour défendre leur croute ! un quart de la population disparait. Perte de la puissance économique et politique. Arrêt de la croissance partout sauf à Bordeaux, Nantes et Marseille (qui se tourne vers l’Espagne) : lieux de grands négoces. La reconstruction commence en 1714/1715 mais la remise en culture, la récupération d’un cheptel, la reconstruction des villages prend du temps sans aucun secours des intendants.

  • Les finances royales

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.