Itinéraires du tourisme à Singapour entre image globale et nostalgie identitaire», Monde chinois, vol. 30, vol 2, 2012, p. 65-76.

Fréderic BOUCHON est docteur de Géographie, il travaille actuellement pour l’Institut Paul Bocuse en tant que directeur éducatif. Il a rédigé une thèse au sein de l’Université Taylor’s, Malaisie qui est une université partenaire à Toulouse 2.  Sa thèse portait sur « Kuala Lumpur, métropolisation et mondialisation au risque du tourisme : enjeux et perspectives » qu’il a soutenu en 2012 au sein du LISST – Laboratoire interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (UMR 5193). Ses travaux portent essentiellement sur les services de tourisme en Asie du Sud-Est.

Entre l’indépendance et 2012, la cité-État, « dragon » du sud-est asiatique, s’est hissé en tête des pays développées avec une croissance ininterrompue et souvent à deux chiffres. Ainsi, la ville est passée d’un ancien comptoir britannique, peuplé d’immigrants chinois et dépourvu de ressources naturelles, à une métropole globale. En 2011, elle a accueilli 11 millions de touristes. Son attrait principal est une qualité de vie élève en fait une destination choisie pour le tourisme d’affaires et de transit.

Néanmoins, elle souffre de l’image d’une « ville globale » et les séjours sont brefs. En ce sens, elle tente de combler ce manque par une mise en scène de son espace urbain depuis les années 2000 et la mise en place d’une économie touristique et de loisirs.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.