Article : S. Liao Karen Anne, « Les « Pinoys » dans la ville globale : les migrants philippins transnationaux à Singapour », Migrations Société, vol. 172, no. 2, 2018, p. 57-72.

auteure : Karen Anne S. Liao prépare actuellement un doctorat en géographie à l’université nationale de Singapour. Elle s’intéresse à l’immigration et au développement étudie les migrations de travail et les politiques migratoires.

En 2016, on comptait 2,11 millions de travailleurs philippins d’outremer, dont 442 000 travaillaient sur les mers. Ils seraient d’ailleurs plus de 488 000 a travailler sur le continent asiatique (à terre).

Devant le manque d’opportunités et le faible développement des Philippines, une « culture migratoire » au Philippine s’est imposée.

Cette migration internationale de main-d’œuvre est soutenue par l’État lui-même et le statut de Overseas Filipinos Workers (OFW), « travailleurs philippins d’outremer », a été créé pour faciliter leur  insertion sur le marché mondial du travail.

Singapour est ainsi la troisième destination préférée des travailleurs philippins d’outremer entre 2013 et 2016. La Cité-Etat requiert des professionnels qualifiés tel des chefs d’entreprises, mais aussi du personnel non qualifié tel des employés de maison.

Plan :

  1. La migration internationale des Philippines vers Singapour
  2. Les Philippins et la segmentation du marché du travail à Singapour

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.