Rome, du mythe à l’histoire

Accroche :  « En 1899, Giacomo Boni, qui dirige les fouilles du Forum pour le compte du nouveau royaume d’Italie dont Rome est devenue la capitale, exhume un pavement de pierres noires (le lapis niger) qu’il identifie immédiatement comme celui qui, selon certains érudits antiques, signalait le tombeau de Romulus. Il dégage ensuite un autel et une stèle inscrite. On tenait, pour la première fois, une preuve tangible, irréfutable, du fait que la période royale avait bien existé. »

Définitions :

Mythe : récit légendaire, non attesté par des sources historiques, transmis à l’oral et à l’écrit, mettant en scène des êtres symboliques (dieux ou des héros) aux attributs spécifiques, fondant l’identité d’une communauté.

Histoire : démarche scientifique fondée sur une méthode d’enquête (cf : étymologie du terme histoire) dont le but est de connaître le passé de l’humanité. Construite au moyen de diverses méthodes, de diverses disciplines et de diverses méthodes narratives, la discipline historique produit des connaissances évolutives et parfois contradictoires visant à rendre intelligible le passé au yeux des contemporains.

Rappel rapide du mythe de Rome tel qu’il est traditionnellement présenté et les sources majures sur ce sujet : il en existerait 25 versions différentes.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.