Anecdote de 1998 : une attaque simulée par le chef de la DIA (The Defense Intelligence Agency) au Pentagone en pleine réunion : le général en question, déguisé en un homme banal, a déjoué les faibles services de sécurité et est entré dans la salle où se tenaient tous les cerveaux du contre terrorisme US avec un M16 et de fausses grenades. Il désire ainsi faire prendre conscience des failles des systèmes de sécurité et annonce que ce genre d’attaque arrivera. Malgré ses mises en garde, le 11/9 les attentats contre New York et Washington ne peuvent être évités.

*On peut donc affirmer que l’on sait, que l’on dispose de l’information mais que le risque ne semble pas pour autant vraiment mesuré.

*Trop souvent le terroriste est vu au prisme de schémas anciens, comme celui du fanatique avec sa bombe à mèche. Or le terrorisme évolue et une mauvaise grille de lecture rend toute compréhension inopérante. On associe très vite terrorisme et radicalité ; est-ce si simple ?

=> l’objectif de cette synthèse est de permettre aux candidats d’étoffer leur approche d’un concept clé des Radicalités. Cette synthèse se veut avant tout utile et ne prétend aucunement à l’exhaustivité. Les exemples ont été choisis pour apporter le plus de variété possible pour illustrer les copies de concours.

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.