Vers l’épisode 3

  • Chapitre 2Diversité et disparités des territoires.

L’Asie du Sud-Est présente une grande diversité aux échelles nationales en termes de taille, de population et de niveaux de développement mais aussi en termes de peuplement, de milieux et d’organisation du territoire. Sa localisation à « l’angle » de l’Asie et « pont » vers l’Australie lui confère une diversité bio géographique et des milieux, sa situation dans une zone de convergence tectoniques et sur la trajectoire des cyclones du Pacifique et amplifie les risques naturels. La diversité ethnolinguistique qui est élevé, notamment en Asie du Sud-Est continentale où l’on retrouve quatre familles linguistiques et pas moins de quatre systèmes d’écriture issue des sanskrit et du pali, puis de l’écriture latine apportée par la colonisation. Enfin l’espace est fragmenté, avec des oppositions marquées entre espaces « vides » et espaces « pleins » et du fait de configuration spatiale marquée par le fonctionnement centre périphérie

  1. La diversité des milieux

  1. Des ensembles physiographiques contrastés

L’Asie du Sud-Est se situe dans une zone de convergence tectonique à la conjonction de plusieurs plaques technique majeures. Les plaques indo-australienne des Philippines et Pacifique glissent en effet sous la plaque eurasienne à une vitesse relative moyenne de 7 à 8 cm par an. A ces masses gigantesques en mouvement, s’ajoutent des microplaques de dimension plus réduite et notamment celle des îles Andaman, d’Halmahera, de la mer des Mollusques et les îles Bismarck.

Sur les plates-formes continentale, les mers sont peu profondes et créer des plateaux comme celui de Khoraten Thaïlande. Les terrains érodés, forment de vastes pénéplaines peu fertiles comme la cuvette cambodgienne ou la plaine orientale de Sumatra. Les îles qui repose sur les plates-formes continentale sont grandes du monde, c’est 736 000 km pour l’île de Bornéo et 775 000 km² pour la Nouvelle-Guinée et 473 000 km² pour soumettras. Hors des plates-formes continentales, les îles sont de plus petite taille. L’émiettement insulaire s’accentue et les reliefs. La collision entre plaque indo-australienne et eurasiatique au niveau du sous-continent indien a créé l’Himalaya, une des maillons des grandes chaines alpines qui traversent la planète d’Ouest en Est, dont les contreforts prennent une orientation méridienne à mesure que la pression tectonique se poursuit et repousse le sud de la Chine et de l’Asie du sud-est vers les sud-est formant des reliefs de « l’éventail indochinois »au nord de la péninsule. 

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.

Vers l’épisode 3