Cadre politique et institutionnel : pouvoirs et société au XIIIème siècle

L’église du « Beau XIIIème siècle » : la « révolution pastorale »

La refondation de l’institution ecclésiale s’accompagne de l’exclusion des juifs, des fidèles et de certaines formes chrétiennes de dissidence appelés les « hérésies » dont la répression arrive dès le milieu du XIIIème siècle par l’église surtout dans les régions rhénanes, le Languedoc et en Italie du Nord (MOORE, 2017). En 1215, le concile de Latran IV concerne un millier de prélats, diffuse les décrets au niveau local surtout grâce aux synodes diocésains et aux conciles provinciaux (FOREVILLE, 1965 ; WAYNO, 2018). L’évêque doit réunir un synode diocésain une fois par an pour relayer la législation pontificale, promulguer des statuts (POWICKE ET CHENEY, 1964 ; PONTAL, 1971, 1975, 1986 et 1988), publier les excommunications à l’encontre des pécheurs récalcitrants et régler des litiges. En conséquence, l’autorité de l’évêque sur ses paroisses et ses curés diminue et perd son caractère seigneuriale t féodal (MARZEL, 2016). Le rôle judiciaire de l’église augmente et recrute un juge appelé « l’official » en France et en Angleterre. Son rôle consiste à une juridiction gracieuse, une question de discipline ecclésiastique (crimes et délits impliquant des clercs), les causes matrimoniales et les testaments. Ils doivent être aussi des pasteurs zélés avec un visite annuelle de leur diocèse (contrôle de gestion), veille à l’application des statuts synodaux. L’instruction de la communauté se fait par les statuts synodaux et par les opuscules pastoraux consacrés à l’administration des sacrements, au commentaire des prières et à l’homélie. Conséquence, les évêques formés à la théologie et à la technique de la pastorale sont de plus en plus nombreux comme Guillaume d’Auvergne, évêque de Paris (1228-1249) et Rober Grosseteste, évêque de Lincoln (1235-1253).

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.