Joshua Prawer (« Colonization activities in the latin kingdom of Jerusalem », Revue belge de philologie et d’histoire, 1951) a défini le modèle de « société d’apartheid » pour les États latins d’Orient => pas de contact entre les communautés.

Modèle remis en cause depuis une vingtaine d’années, on insiste aujourd’hui sur les rencontres/échanges/contacts entre Latins, musulmans, Grecs et chrétiens d’Orient.

Ex : transfert culturel sur le plan de l’industrie (techniques de construction) ou du savoir médical ; échanges linguistiques (les mots douane/gabelle/amiral/vassal viennent de l’arabe) ; rencontres individuelles (amitiés, mariage, acculturation…). Le tout sur fond de conflit, d’opposition religieuse ou politique.

 

Florian Besson (« Vivre en communauté ou entre communautés ? Une réflexion sur le Middle Ground des Etats Latins d’Orient », Questes n° 32, 2016) propose d’utiliser le concept de Middle Ground (théorisé par Richard White pour la région des Grands Lacs aux XVII-XIXe siècles). Pour lui, tous ces échanges et contacts participent à la création d’un monde commun, une société complexe où les identités ethniques et confessionnelles  structurent les appartenances sociales, mais où les trajets personnels sont plus riches et plus fluides. Fluidité = caractéristique des sociétés de frontière (marquées par les contacts entre culture et religion).

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.