https://www.vuibert.fr/ouvrage/9782842760298-la-mutation-de-l-education-et-de-la-culture-medievales-tome-1

INTRODUCTION

L’éducation et la culture du XIIè au milieu du XVè siècle ne sont pas détachées de la vie matérielle, ce ne sont pas des sphères « idéelles ». Il faut les replacer dans le contexte d’une Europe chrétienne forte, où la quasi-totalité des pays (en dehors de la Lithuanie et de l’extrême nord scandinave) est liée par des pratiques et des croyances communes. De plus, la Reconquista, débutée à la fin du XIè siècle, a permis aux Européens de reprendre puis d’élargir leur zone d’influence religieuse (tout en créant des relations avec une culture plus brillante que la sienne au début de notre période).

Les cités maritimes italiennes (Gênes et Venise particulièrement) deviennent les maîtresses de la Méditerranée, et cet essor commercial génère un double besoin : de droit, et par là même, d’écrit (que les historiens appellent « écrit pragmatique pour le différencier de celui des clercs).

Le rôle de l’Eglise évolue : alors qu’elle a été mêlée à la population laïque pendant tout le Moyen-Age, la réforme grégorienne remet les responsabilités religieuses au premier plan, entraînant un glissement des responsabilités éducatives de l’école monastique à l’école épiscopale, c’est-à-dire une école de la cité. Si les clercs étaient les seuls à savoir lire et écrire au haut Moyen Age, la diffusion de l’écriture et de la lecture à partir du XIè siècle pose problème et poussera l’Eglise à essayer de créer une frontière entre ce qui est accessible aux laïcs et ce qui ne l’est pas. Parallèlement, une littérature en langue vulgaire se répand.

Si l’école chrétienne s’est construite comme « rivale » de l’école antique (Pierre Riché), elle en a néanmoins conservés certains pans notamment dans les scriptoria (les ateliers) des monastères irlandais.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.