Chapitre 1 : Écriture épigraphique, société et pouvoir

A partir du XIIe, avec accélérations XIIIe et XIVe : intensification et diversification des formes de l’écrit.

Epigraphie : discipline d’étude des inscriptions, réalisées pas seulement sur la pierre mais sur des objets/structures qui ne sont pas originairement un support d’écriture (Petrucci, 2010).

 

I) Spécificités de la documentation épigraphique

A-Formes et fonctions des inscriptions

  • Transmission large et durable d’un message (ex : souvenir d’un défunt, évènements, donations …)
  • Pierre et métal : matériaux les plus fréquents (+ verre, os, terre cuite, émail, tissu)
  • Généralement brefs et souvent répétés (contrainte matérielle + fonction communicative)
  • Lettres majuscules

 

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.