À partir de cet ouvrage de référence, une mise au point dans le cadre chronologique du programme de la question de médiévale.

I. La crise des années 880-940

1) 888 : l’année des rois

888 : apparition de nouveaux rois dans le monde franc. L’empire est fragmenté. On observe une course à la royauté et parfois des tentatives d’agrandir son royaume. Ces rois sont des aristocrates élus par leurs pairs en de hauts lieux royaux, par exemple le palais de Compiègne pour Eudes. 890 : Louis, fils de Boson, est fait roi de Provence. On a donc quatre royaumes : Francie occidentale, Bourgogne transjurane, Provence et Francie orientale.

Ces rois émergent à la faveur de la crise de sucession de Charles le Gros, ce dernier étant mort sans héritier direct. Arnulf s’est fait élire roi de Francie orientale, coeur de l’ancien empire, dès 887 et dispose d’une certaine suprématie sur les autres rois. Le monopole carolingien sur la fonction royale est rompu. Eudes a été préféré à un carolingien en Francie occidentale.

2) L’instabilité dynastique

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.