Select Page

Philippe Poirrier

Introduction à l’historiographie

Belin, 2009

Introduction à l’historiographie

Je publie ici la fiche de lecture d’une jeune adhérente souhaitant préserver son anonymat, et portant sur l’Introduction à l’historiographie de Philippe Poirrier.

 

***

Avant-propos

1970 : premières interrogations sur les fondements de la discipline :
– Paul Veyne, Comment on écrit l’histoire, 1971
– Jacques le Goff, Michel de Certeau, L’écriture de l’histoire, 1975
– Confrontation d’historiens avec Michel Foucault
– Jacques le Goff et Pierre Nora, Faire de l’histoire, 1974
– Jacques le Goff, La nouvelle Histoire, 1978

Savoirs

I- Une pratique en construction
a. Entre l’Église et l’État

Au moyen-âge : histoire = une pratique indissociable de l’Église. Une histoire profane va émerger et
accompagne l’essor des grandes monarchies
La monarchie capétienne utilise une pratique qui accompagne à la construction de l’État moderne.
Moyen âge : la culture historique est dominée par les Pères de l’église

Lire la suite…

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.

 

À propos de l'auteur

Geoffrey MARÉCHAL

Professeur certifié d’Histoire Géographie, j’enseigne aujourd’hui en Ardèche au collège Marie Curie de Tournon sur Rhône (académie de Grenoble). Rédacteur du CNED. Clionaute depuis 2014 (production pédagogique, veille éditoriale et scientifique), participant aux Rendez-Vous de l’Histoire de Blois 2015, 2016, 2017 et au Festival de Géopolitique de Grenoble 2016, 2017, 2018. Membre du Bureau de l’association, j’en assure le secrétariat depuis 2016.

Introduction à l’historiographie

Je publie ici la fiche de lecture d’une jeune adhérente souhaitant préserver son anonymat, et portant sur l’Introduction à l’historiographie de Philippe Poirrier.

 

***

Avant-propos

1970 : premières interrogations sur les fondements de la discipline :
– Paul Veyne, Comment on écrit l’histoire, 1971
– Jacques le Goff, Michel de Certeau, L’écriture de l’histoire, 1975
– Confrontation d’historiens avec Michel Foucault
– Jacques le Goff et Pierre Nora, Faire de l’histoire, 1974
– Jacques le Goff, La nouvelle Histoire, 1978

Savoirs

I- Une pratique en construction
a. Entre l’Église et l’État

Au moyen-âge : histoire = une pratique indissociable de l’Église. Une histoire profane va émerger et
accompagne l’essor des grandes monarchies
La monarchie capétienne utilise une pratique qui accompagne à la construction de l’État moderne.
Moyen âge : la culture historique est dominée par les Pères de l’église

Lire la suite…

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.

 

À propos de l'auteur

Geoffrey MARÉCHAL

Professeur certifié d’Histoire Géographie, j’enseigne aujourd’hui en Ardèche au collège Marie Curie de Tournon sur Rhône (académie de Grenoble). Rédacteur du CNED. Clionaute depuis 2014 (production pédagogique, veille éditoriale et scientifique), participant aux Rendez-Vous de l’Histoire de Blois 2015, 2016, 2017 et au Festival de Géopolitique de Grenoble 2016, 2017, 2018. Membre du Bureau de l’association, j’en assure le secrétariat depuis 2016.

Introduction à l’historiographie

Je publie ici la fiche de lecture d’une jeune adhérente souhaitant préserver son anonymat, et portant sur l’Introduction à l’historiographie de Philippe Poirrier.

 

***

Avant-propos

1970 : premières interrogations sur les fondements de la discipline :
– Paul Veyne, Comment on écrit l’histoire, 1971
– Jacques le Goff, Michel de Certeau, L’écriture de l’histoire, 1975
– Confrontation d’historiens avec Michel Foucault
– Jacques le Goff et Pierre Nora, Faire de l’histoire, 1974
– Jacques le Goff, La nouvelle Histoire, 1978

Savoirs

I- Une pratique en construction
a. Entre l’Église et l’État

Au moyen-âge : histoire = une pratique indissociable de l’Église. Une histoire profane va émerger et
accompagne l’essor des grandes monarchies
La monarchie capétienne utilise une pratique qui accompagne à la construction de l’État moderne.
Moyen âge : la culture historique est dominée par les Pères de l’église

Lire la suite…

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.

 

À propos de l'auteur

Geoffrey MARÉCHAL

Professeur certifié d’Histoire Géographie, j’enseigne aujourd’hui en Ardèche au collège Marie Curie de Tournon sur Rhône (académie de Grenoble). Rédacteur du CNED. Clionaute depuis 2014 (production pédagogique, veille éditoriale et scientifique), participant aux Rendez-Vous de l’Histoire de Blois 2015, 2016, 2017 et au Festival de Géopolitique de Grenoble 2016, 2017, 2018. Membre du Bureau de l’association, j’en assure le secrétariat depuis 2016.

Introduction à l’historiographie

Je publie ici la fiche de lecture d’une jeune adhérente souhaitant préserver son anonymat, et portant sur l’Introduction à l’historiographie de Philippe Poirrier.

 

***

Avant-propos

1970 : premières interrogations sur les fondements de la discipline :
– Paul Veyne, Comment on écrit l’histoire, 1971
– Jacques le Goff, Michel de Certeau, L’écriture de l’histoire, 1975
– Confrontation d’historiens avec Michel Foucault
– Jacques le Goff et Pierre Nora, Faire de l’histoire, 1974
– Jacques le Goff, La nouvelle Histoire, 1978

Savoirs

I- Une pratique en construction
a. Entre l’Église et l’État

Au moyen-âge : histoire = une pratique indissociable de l’Église. Une histoire profane va émerger et
accompagne l’essor des grandes monarchies
La monarchie capétienne utilise une pratique qui accompagne à la construction de l’État moderne.
Moyen âge : la culture historique est dominée par les Pères de l’église

Lire la suite…

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.

 

À propos de l'auteur

Geoffrey MARÉCHAL

Professeur certifié d’Histoire Géographie, j’enseigne aujourd’hui en Ardèche au collège Marie Curie de Tournon sur Rhône (académie de Grenoble). Rédacteur du CNED. Clionaute depuis 2014 (production pédagogique, veille éditoriale et scientifique), participant aux Rendez-Vous de l’Histoire de Blois 2015, 2016, 2017 et au Festival de Géopolitique de Grenoble 2016, 2017, 2018. Membre du Bureau de l’association, j’en assure le secrétariat depuis 2016.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.