Chapitre XI

LOUIS XIV PREND LE POUVOIR

C’est en mars 1661 que commence le gouvernement personnel de Louis XIV. N’ayant pas à sa disposition une administration centralisée, efficace et à son entier dévotion, il s’était jusque-là appuyé sur des clans ministériels rivaux. Il gouvernait, certes, mais principalement par arbitrage. Trente ans plus tard, ce système disparait, et Louis XIV prend en main les rênes du pouvoir !

La mort de Louvois

Le 16 juillet 1691, à Versailles, le marquis de Louvois meurt. Louis XIV décide de démembrer son ministère tentaculaire.
Le fils de défunt, le marquis de Barbezieux lui succède au secrétariat d’Etat à la Guerre, assisté du marquis de Chamlay et Gilbert Colbert de Saint-Pouange.

L’intendant des Finances Michel Le Peletier de Souzy se voit attribuer la direction générale des Fortifications, et son frère, le ministre d’État Claude Le Peletier, la surintendance des Postes. À Louis Pontchartrain, contrôleur général des Finances échoient les Haras et Manufactures, et la surintendance des Bâtiments revient à Edouard Colbert, marquis de Villacerf.

Louis XIV, Premier ministre

Désormais, Louis XIV cumule en quelque sorte les fonctions de chef de l’État et celles de chef de gouvernement. C’en est fini du pouvoir à deux ou trois têtes. Le roi prend en main l’administration, passe huit à neuf heures par jours à donner des audiences, écrire des instructions, travailler avec ses ministres.

Afin de montrer qu’il est bien le maitre ; il n’organise en personne, au cours du printemps de 1692, la gigantesque parade du camp de Givry.

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.