Des territoires ruraux en recomposition.

Adjectif rural qualifie et un type d’espace, les sociétés qui l’habitent et les paysages. On définit généralement espace rural à partir de 2 critères : c’est un espace où le bâti discontinu laisse un + ou – grande place aux champs, voire à la friche & à la forêt ; c’est un espace où densités sont faibles.

Le « rural » = catégorie généralement définie en négatif par rapport à l’urbanisation auquel il est systématiquement opposé. Avec urbanisation généralisée du territoire, dénomination de « rural » finit cependant par poser problème. Ainsi, pour la géographe Nicole MATHIEU « d’absorption en périurbanisation, la distinction s’efface [entre] 2 entités que tradition veut distinctes, mais que les évolutions sociales, économiques, professionnelles récentes tendent à rapprocher ».

Ä Faut-il pour autant décréter la mort du rural, après avoir annoncé celle des paysans & des campagnes ? Les ruralistes plaident au contraire pour existence d’une singularité irréductible des territoires ruraux, qui permet de donner à ruralité un contenu plus, indépendamment de la référence à l’urbain.

I – La ruralité redéfinie

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.