Les espaces du tourisme et des loisirs

Chapitre 8 : Les espaces ruraux du tourisme et des loisirs

L’espace rural pèse d’un poids non négligeable dans l’activité touristique des pays développés où les campagnes à fonction récréative, au-delà du résidentiel, représentent un espace fréquenté par des citadins en quête de loisirs et de ressourcement. Pour ces excursionnistes de fin de semaine, la campagne s’identifie à un objet de représentation et de consommation qu’il faut préserver et patrimonialiser, donc soustraire à l’agriculture moderne afin de les vouer à d’autres usages. Ces espaces de plaisance recoupent une bonne partie des campagnes du nord-est de l’Amérique du Nord, des pays anglo-saxons européens, et des pays partie prenante de l’Arc alpin.
Il faut également souligner d’emblée les nombreuses particularités du tourisme en espace rural, notamment quant aux différents types d’hébergements. L’espace rural a développé depuis des siècles une fonction touristique récemment rajeunie sous l’effet du renouvellement des pratiques touristiques et de la multiplication des équipements nouveaux.

 

Section 1 : Les formes de tourisme à la campagne : multiplicité et ambigüité des définitions

1.) L’espace rural dans sa configuration touristique

En France, les espaces ruraux hébergent aujourd’hui moins de 15% de la population, mais couvrent encore 80% du territoire national. En France, l’espace rural se définit par son négatif : c’est tout ce qui n’est pas urbain.

2.) Le tourisme rural

Le tourisme rural regroupe toutes les activités de récréation et de séjour hors des villes, intéressant environ 85% du territoire national. Des ambigüités de définition subsistent lorsque l’on considère par exemple les loisirs périurbains ou la montagne.

3.) Le tourisme vert

Le tourisme vert est l’une des composantes de ce tourisme rural, mais qui se fonde plutôt sur ses aspects paysagers et naturels, et moins sur les aspects culturels, sans pour autant les exclure.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.