Intégration des quatre questions proposées au concours de l’agrégation interne en histoire et géographie dans les classes de première techonologique (nouveau programme) et pour les classes de terminale technologiques.

Cette synthèse s’appuie sur les programmes en vigueur au cours de l’année scolaire 2019-2020 pour l’année de Première – voie technologique (nouveau programme) et de Terminale STMG (programme de 2012).

Les programmes de la voie technologique reposent sur une double dynamique : une question obligatoire (qui prend généralement la forme du « cours classique » et un sujet d’étude à choisir parmi deux propositions. Les sujets d’étude – et les dossiers de documents qui les accompagnent – proposent de nombreuses pistes de transpositions didactiques pour la 3ème épreuve du concours. Par conséquent, les manuels de ces niveaux sont de bons supports pour travailler à partir de documents variés qui pourraient être mobilisés dans la transposition didactique.

Les questions au programme de l’agrégation interne – session 2020 :

Histoire :
• Chrétiens, juifs, musulmans. Pouvoirs et minorités dans l’espace méditerranéen (XIè-XVè siècles)
• Cultures, médias, pouvoirs aux Etats-Unis et en Europe occidentale (1945-1991)
Géographie :
• La France Géographie générale
• Les espaces du tourisme et des loisirs

La question d’histoire médiévale n’est articulée avec aucun thème de Première technologique ou Terminale STMG.

La question d’Histoire contemporaine peut être étudiée avec l’ensemble du programme de la classe de Terminale STMG.

En particulier, le thème 1 qui traite des relations internationales après 1945, et prend appui sur le début et la fin de la guerre froide (le conflit n’est pas étudié dans son entier, mais la contextualisation du commencement et de l’achèvement du conflit occupent les deux tiers du cours). De nombreux thèmes de la question du concours y sont ainsi abordés, aussi bien pour les Etats-Unis que pour l’Europe occidentale (le terrain allemand essentiellement).

Le thème 3 (la France sous la Ve République) peut aussi être mobilisé pour le programme d’histoire contemporaine, à double titre : la question obligatoire permet de mobiliser ce qui touche à l’évolution de la vie politique depuis 1958, et de facto, les relations qui existent entre médias et pouvoirs (à travers notamment le renforcement du pouvoir exécutif et la présidentialisation du régime). D’autre part, les enjeux de l’élection présidentielle, et le rapport direct entre médias et pouvoirs à cette occasion font l’objet d’un sujet d’étude à part entière (voir ci-après, présentation synthétique et présentation détaillée).

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.