I. Un princeps sous la protection de Minerve et de Jupiter

La sympathie de l’empereur Domitien pour la déesse Minerve est connu. On peut admirer au musée de Vaison-la-Romaine une sculpture presque intacte de l’empereur revêtu d’une cuirasse sur laquelle on peut voir une figure de la déesse armée d’un bouclier et d’une lance et entourée par deux Victoires dansantes1. Domitien considérait Minerve comme sa protectrice et des rumeurs circulaient selon lesquelles il était le fils de la déesse : il fit érigé trois temples en son honneur à Rome sur le Champ de Mars, sur le Forum romain et sur le Forum Transitorium2. La déesse ne reçut plus de temples après le principat de Domitien. Il est d’autre part fréquent de voir apparaitre Minerve sur les émissions monétaires de Domitien, pour qui la déesse assurait la prospérité et le succès militaire comme le montre les deux Victoires soumises à Minerve sur la cuirasse de l’empereur. Si l’empereur a pu être assassiné le 18 septembre 96 du fait d’une conspiration de palais, c’est, selon Suétone, par ce que Minerve fût désarmée par Jupiter qu’elle ne pût protéger le princeps3.

On peut voir sur le buste de Domitien de Vaison-la-Romaine une tête de Méduse au-dessus de la représentation de Minerve et des deux Victoires. En effet, un des attributs de Minerve était le bouclier (aegis) orné d’une tête de Méduse (gorgoneion) qui pouvait transformer la personne qui le regardait. Sur de fréquentes représentations monétaires, Domitien est lui aussi doté du bouclier de Minerve : selon Martial, c’est la déesse elle-même qui le lui aurait remis4.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.