Épreuves d’admission

Les deux épreuves orales d’admission comportent un entretien avec le jury qui permet d’évaluer la capacité du candidat à s’exprimer avec clarté et précision, à réfléchir aux enjeux scientifiques, didactiques, épistémologiques, culturels et sociaux que revêt l’enseignement du champ disciplinaire du concours, notamment dans son rapport avec les autres champs disciplinaires.

Épreuve d’analyse de situation professionnelle

  • Durée de la préparation : 4 heures
  • Durée de l’épreuve : 1 heure (présentation du dossier : 30 minutes, entretien : 30 minutes)
  • Coefficient 2

L’épreuve porte sur la partie (histoire ou géographie) n’ayant pas fait l’objet de la première épreuve d’admission.

L’épreuve prend appui sur un dossier fourni par le jury. Le dossier est constitué de documents scientifiques, didactiques, pédagogiques, d’extraits de manuels, de productions d’élèves, et présente une situation d’enseignement en collège ou en lycée. Le candidat en propose une analyse.

Son exposé est suivi d’un entretien avec le jury, au cours duquel il est conduit à justifier ses choix didactiques et pédagogiques.

L’entretien permet aussi d’évaluer la capacité du candidat à prendre en compte les acquis et les besoins des élèves, se représenter la diversité des conditions d’exercice de son métier futur, en connaître de façon réfléchie le contexte dans ses différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement, institution scolaire, société) et les valeurs qui le portent, dont celles de la République.

Cf. ici pour plus de renseignements : http://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/ext/57/1/RJ_2017_CAPES_externe_histoire_geographie_796571.pdf

Les deux fiches qui suivent visent à se préparer à des questions éventuelles du jury. Elles sont appelées à évoluer.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.