Il faut féliciter ce préparant au CAPES qui a couru le risque d’envoyer une copie avec un plan détaillé à la correction.
C’est la démarche que nous avons choisie d’adopter, pour accompagner nos adhérents, et leur montrer comment, dans le cadre de la préparation du concours, leur copie peut être reçue.
Bien entendu, l’approche est totalement bienveillante, même si je me plais à rappeler, en reprenant un bon vieux principe militaire, que « plus l’entraînement est difficile, plus la bataille est facile. » Alors oui, j’attire l’attention de celui que j’espère pouvoir appeler mon cher collègue l’année prochaine, sur la nécessité de bien appréhender tout ce qui relève des questions d’aménagement du territoire, du cadre législatif dans lequel ce dernier s’inscrit, sans parler des questions d’expression, de style.
Ce n’est pas un exercice facile, pas plus pour le jeune candidat, comme pour celui qui prend, devant ses pairs, la responsabilité de l’accompagner.
Mais peut-on imaginer une seule seconde que l’on puisse se défausser devant cette responsabilité ? Pas chez les Clionautes en tout cas ! 

 PROBLÉMATIQUE 

 Quels sont les facteurs et les étapes successives qui ont permis aux espaces ruraux français de passer d’espaces monofonctionnels, essentiellement basés sur l’agriculture, à des espaces aujourd’hui multifonctionnels ?

 PLAN

 PARTIE 1 : De la monofonctionnalité à la désertification

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.