Chapitre 5

L’activité agricole dans les campagnes françaises.

L’espace rural = 70% espace français, 20% de sa pop, importance du végétal + système agro-sylvo-pastoral (Diry 1999). Agriculture fut longtemps une entrée privilégiée pour l’étude des espaces ruraux. Depuis la 2nde moitié du XXe : campagnes françaises ont connu un « grand chambardement » (Le Lannou, 1967) + mutations agricoles + insertion dans les dynamiques plurifonctionnelles. Enjeu : place de l’activité agricole au sein des espaces ruraux en analysant ses liens avec la ruralité + systèmes d’acteurs pluriels présents dans les campagnes. Agriculture = trame fondamentale de leur organisation, intégrée aux systèmes productifs et sociaux des campagnes + pivot de l’équilibre éco, identitaire, sociétal des territoires ruraux.

  1. Une trame fondamentale de l’organisation des espaces ruraux.

  1. Peu d’emplois directs mais une activité performante.

2018 : agriculture n’occupait que 3% de la pop active française contre 15% en 1968 = sentiment d’une « fin des paysans » annoncée en 1967 par H. Mendras. En parallèle, la France est devenue 4e exportateur agricole mondial + atteint le rang de 1ère puissance agricole européenne. Différentes productions = insertion des espaces ruraux dans le système national, européen et mondial. Marne : 2/3 exploitations de plus de 100ha = modèle productiviste. Concentration foncière et éco (EARL). Nombre d’agriculteurs par commune a diminué.

Baisse du nombre d’agriculteurs dans les campagnes résulte de la modernisation de l’activité (mécanisation, intensification, remembrements, usage des intrants) + essor d’autres secteurs (industries et services).

Zones de cultures délicates = nombreux soins avec taux d’agriculteurs élevés : vignobles comme le bourg de Sancerre qui compte 20% d’actifs agricoles dont 80% consacrés à la viticulture (AOC, terroir à défendre). Agriculture d’exportation de certains territoires ultramarins : modèle intensif + emplois occupés par des salariés citadins (Martinique commune de St-Joseph vit à 35% de l’activité agricole avec bananeraies, canne à sucre, élevage poulets). Cultures fruitières de la vallée du Rhône + régions viticoles : en forte connexion avec bassins d’emplois des métropoles (vendanges et récoltes par étudiants).

  1. Les mutations de l’activité agricole ont-elles banalisé les espaces ruraux ?

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.