Le maitre de Pérouse (1313-1356) fut traité en symbole.  Bartole-symbole durant tout l’Ancien Régime fut évocateur d’un certain nombre de thèmes dont on retrouve aisément l’écho. Depuis la Renaissance humaniste, Bartole a été ridiculisé (ANTI-BARTOLISME) pour son latin parsemé de langage vulgaire, pour un droit « aux buts pratiques » ramenant les « choses à l’usage » joignant la spéculation et la pratique, pour avoir privilégié la dialectique et la doctrine des Arabes qu’il aurait introduit dans le droit (« chicanes fatigantes du barreau »).

« Derrière les fils embrouillés de l’histoire psycho-juridique, se profile un jeu complexe de malentendus, conscients ou non, sui sont comme les arêtes vives de l’histoire des rapports du Droit français avec le Droit romain » (p.135). Si lors de la Renaissance, Bartole apparut en France comme un réprouvé, c’est qu’il représentait aux yeux de Cujas et de ses disciples une école dont les méthodes et les doctrines étaient jugées dépassées. (cf Berriat Saint Prix Hist.dr Dr.romain, suivie de l’hist.de Cujas, Paris, 1821 + Flach, « Cujas, les Glossateurs et les Bartolistes » Nouv.Rev.Hist.de Dr., 1883 + Maffei, Gli inizi dell’Umanesimo giuridico, Milan, 1956 + G. Kish,  chapitre « Bartole dans le lutte entre mos italicus et le mos gallicus à l’université de Bâle » dans Bartolus und Basel, Basel, 1960, 20s.) Bref, B. serait le corrupteur de la méthode et de l’esprit des Glossateurs âr l’invention d’une méthode scolastique, fondée sur un esprit nouveau, préoccupé de pratique. Un de ses disciples = Balde (Baldo degli Ubaldi, 1327-1400. Il étudie à Pérouse avec Bartole)

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.