Introduction

Le temps est indissociable de l’histoire. C’est un temps qui sert de repère aux membres d’un groupe. Le rapport au temps a été, de tout temps, un élément de la réflexion des historiens. De nombreux auteurs ont tenté de clarifier ces notions : chronologie, temps historique, période.

Le sujet est vaste et il ne s’agit pas ici de rechercher l’exhaustivité mais d’approcher un des axes possibles de cette réflexion : la périodisation. Elle est un des premiers actes de l’historien comme le dit Krzysztof Pomian :

« Au foyer des préoccupations [de l’historien] se trouve le temps intrinsèque des processus qu’il étudie, représenté chaque fois, par la trajectoire d’une variable. Or ces variables sont nombreuses et leurs trajectoires, en règle générale, ne coïncident pas. Le «temps de l’histoire» s’estompe ainsi derrière une pluralité de temps intrinsèques des processus particuliers, des histoires : politique, sociale, religieuse, etc. »1

 

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.