Auteur : maître de conférences en géographie à l’ENS (Ulm)

4e de couverture : L’espace et la culture inextricablement liés. La géographie culturelle cherche à comprendre le monde, tel qu’il est, mais aussi tel qu’il est vécu, représenté et imaginé par ceux qui l’habitent. Elle a joué un rôle fondamental dans l’évolution de la géographie en lui permettant de s’ouvrir à de nouveaux objets d’études (peinture, cinéma…) et de développer des méthodes novatrices (analyse d’images, cartographies sensibles…) pour saisir la dimension immatérielles et symboliques des espaces.

Plan :

1- Naissance et renaissance de la géographie culturelle

1- La géographie culturelle avant la géographie culturelle

2- De l’oubli de la culture en géographie à sa redécouverte

2- Des géographies culturelles

1- Du « tournant culturel » au « tourment culturel » ?

2- Des géographies de et par la culture

3- Géographies culturelles : quelles méthodes ?

1- Des méthodes propres aux géographies culturelles ?

2- Quelles méthodes de restitution ?

4- Le paysage, notion paradigmatique de l’approche culturelle ?

1- Le paysage, une invention et une construction culturelles ?

2- Les géographes culturels face au paysage

3- Le paysage en géographies culturelles : crise ou renouvellement ?

5- Approches culturelles du territoire

1- Le territoire en géographies culturelles : un lien identitaire à l’espace

2- Le territoire en géographies culturelles et au-delà

3- Le territoire aujourd’hui, une notion en expansion

6- Genres et sexualités, des vecteurs de renouveau en géographies culturelles

1- Genre et sexe, de quoi parle-t-on ?

2- Les genres et les sexualités, objets de géographies (culturelles)

3- Genres et sexualités, outils d’un renouvellement en géographie ?

7- La géographie de l’art, une géographie culturelle de faits culturels ?

1- L’art, un objet des géographies culturelles

2- L’art, un outil de la fabrique des espaces et des territoires

3- L’art, une méthode en géographies culturelles

8- La fiction, un objet culturel pour comprendre et produire l’espace

1- Au commencement était la littérature : renaissance de la géographie de la fiction

2- L’audiovisuel, un vecteur de renouvellement de la géographie de la fiction ?

9- Vers un « tournant émotionnel » en géographies (culturelles) ?

1- Les émotions, des oubliées de la géographie ?

2- Les émotions en géographie : des approches plurielles

3- Les perspectives ouvertes par l’étude des émotions en géographies (culturelles)

Introduction

La géographie culturelle est un champ relativement récent et mal connu.  Elle s’intéresse à tout ce qui relève de la culture dans ses dimensions à la fois matérielle et immatérielle (discours, représentations, perceptions spatiales).

Comment comprendre les relations des individus et des groupes à l’espace sans saisir la manière dont celui-ci est vécu, perçu et représenté par ces derniers ?

Nombre de nos actions individuelles et collectives (se déplacer, consommer, migrer, faire la guerre …) sont régies par un ensemble d’éléments culturels (sentiments d’attachement identitaire, désir d’ailleurs…) qui expliquent et motivent nos comportements dans l’espace.

Le sujet a suscité un certain nombre de débats quant à la délimitation et à la définition de ce qu’était la géographie culturelle ( Claval et Staszak 2008 ; Barthe-Deloizy 2015 ).

Son titre, Géographies culturelles, reflète son ambition de rendre compte de la pluralité des manières de faire et de concevoir la géographie culturelle et non de proposer une vision fermée.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.