L’auteur

Géographe et titulaire de la chaire de géopolitique appliquée au Collège d’études mondiales (FMSH, Paris), il a dirigé le Centre d’analyse et de prévision du ministère des Affaires étrangères et a été ambassadeur de France dans les pays Baltes (Lettonie)

Intérêt

Le retour des frontières, dans les faits et les consciences, est une bonne nouvelle. À condition de l’interpréter et d’en user avec discernement. Celles-ci n’avaient jamais disparu, sauf sur nos cartes mentales de voyageur européen. Une frontière n’est pas un tracé abstrait mais une institution, et la franchir aisément ne l’annule pas. Abolir les frontières, c’est faire disparaître les États. Un monde sans frontières est un monde barbare, ce que l’horreur daechite nous a rappelé.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.