ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

C’est avec le Rapport de la Norvégienne Bruntland en 1987 pour l’ONU et son application a la conférence de Rio en 1992 qu’apparait les concepts de ‘’sustainable development’’ et la mise en œuvre de ses préceptes a l’échelle internationale.
À L’HEURE OU LES QUESTIONS INTERNATIONALES SONT AU PREMIER PLAN.
C’est surtout depuis les années 70 que l’évolution de la géographie a favorise les réflexions sur l’environnement.

La volonté d’étudier les rapports de l’homme et de son milieu relève de la tradition vidalienne, mais la plupart des vidaliens se détournent d’un programme d’écologie humaine.

De Martonne (Gendre de Vidal de la Blache) se concentre plus sur la géographie physique. Toujours pour les vidaliens c’est un plan a tiroirs avec d’abord l’explication physique, puis l’explication historique.

Dans les années 70 : c’est le début des recherches environnementales

D’âpres Georges Bertrand, le Géosysteme est différent de l’écosystème. ouvre la voie à la prise en compte d’un facteur d’évolution jusque là négligé : l’action anthropique. Il s’inspire des écosystèmes des biologistes mais prend en compte la place et le rôle de l’homme. Le géosystème est un système spatialisé dynamique formé d’un ensemble d’éléments (naturels et anthropiques) interconnectés qui sont en interrelations.

Âpres la conférence de Rio, grâce aussi a l’octroi de crédits européens, les géographes travaillent davantage sur l’environnement : un système d’interrelation entre l’homme, les sociétés et son milieu naturel, biologique.
Il y a la prise de conscience du ‘’GLOBAL CHANGE’’.

Dans les medias, la notion de développement durable privilégie l’entrée environnementale, mais ne parle pas de la redistribution économique et de l’ÉQUITE SOCIO-SPATIALE.
Il y a un lien entre l’enjeu environnemental et l’enjeu économique et social.
Depuis peu, le concept de développement durable renforce le poids de la discipline au sein des autres sciences sociales (SVT…)
Ainsi le programme de la classe de seconde (2010) ‘’sociétés et développement durable’’.
A aussi contribué à préserver la place de la géo dans le secondaire, programme de 5e = « Humanité et développement durable » et programme de 2nde = « Sociétés et développement durable ».

Cliquez sur le portrait de Vidal de la Blache pour accéder aux dix pages de cette synthèse.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.