* Du tourisme de station au tourisme de masse (= récapitulatif historique sur le tourisme)

– Loisirs réservés jusqu’en 1936 à l’aristocratie et à la bourgeoisie : elle s’implante après la Révolution dans la politique, l’économie et la société, impose ses valeurs et effectue des voyages de découverte : exemples du tour d’Europe de Yourcenar, Archives du Nord, Maupassant, Une vie pour voyage de noces en Corse, ou séjour curatif de Proust, A l’ombre des jeunes filles en fleurs dans une station normande.

– A l’origine, grande place pour les stations curatives (thermales) avant essor dans les montagnes et sur les plage : villes d’eau connues depuis l’Antiquité aujourd’hui recouvertes par des usines ou thermes (Vittel, Contrexéville dans les Vosges), ou villes de soins corporels (Uriage-les-Bains à Grenoble, Avène dans le Haut-Languedoc, La-Roche-Posay dans la Vienne) : heures de gloire surtout au XIXe siècle avec essor de la médecine et esprit de purification contre la ville causant des dégâts pour les climatistes. Lieu commun pour la bourgeoisie européenne avec développement des trains et des réseaux puis arrivée du golf.

– Émergence du modèle de la station touristique, marqué par une fonction de loisirs dominante avec des fonctions associées comme le commerce et les transports et avec très fortes capacités d’hébergement bien supérieures aux besoins de la population permanente : saisonnalité démographique et économique (variant dans chaque station). Création d’un label par l’État en 2006, « station classée de tourisme » pour dotation plus importante dans cet ordre

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.