Dans un article sur la notion de minorité, Colette Guillaume affirme : « être majoritaire, c’est d’abord se définir comme ne pas être minoritaire ». Selon elle, les notions de majorité et de minorité se définissent donc par opposition. Elles se construisent dans le rapport de force, dans une mise en concurrence et dans une confrontation par rapport à ce qui va se définir comme majoritaire.
Majorité et minorités sont donc des notions complexes à définir car elles sont multiples et mouvantes, soumises à des appréciations et des jugements humains.
Dans le cadre médiéval, une minorité peut-être religieuse, culturelle, ethnique, c’est-à-dire un peuple avec ses mœurs et ses coutumes, présent dans un ensemble où il va être en situation d’infériorité numérique, autre acception de la notion de minorité.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l’enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l’espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.