Select Page

QC – Thème du Numérique

QC – Thème du Numérique

Le Numérique face à la question de la sécurité

 

NB : tout au long de cette séquence des éléments de méthode seront distillés. Outre les connaissances et la culture générale il est nécessaire d’avoir des bases méthodologiques solides pour espérer réussir le concours.

***

Introduction :

« Dans l’espace personne ne vous entend crier » : Alien, le 8è passager. Cette accroche de film a de quoi surprendre car rien ne semble lier ce film au sujet. Et pourtant à y regarder de plus prêt, rien n’est plus évident. L’intrigue de cette œuvre met en scène Helen Ripley et son équipage, confrontés au fin fond du vaisseau d’une expédition spatiale à un monstre, Alien. Eliminés les uns après les autres, seul Maman, l’ordinateur central, semble en mesure d’apporter des pistes de réflexion pour le salut de l’équipage. Donc à travers cette histoire d’anticipation, l’ordinateur, la réflexion numérique, sont au cœur de la sauvegarde de mortels désemparés. Le numérique serait-il une voie de salut pour l’humanité ?

Méthode : décortiquer le sujet et chercher un angle d’attaque pour dégager une problématique pertinente et personnelle.

Le numérique est de plus en plus perçu comme un espace ; un espace virtuel certes, mais un espace à rejoindre, une toile nébuleuse à l’image d’internet dans laquelle il faudrait naviguer, surfer. A ce stade, un peu d’étymologie ne peut faire de mal. Le numérique, du latin nemerus, lie le sujet aux nombres. Ces nombres évolueraient dans un espace à part entière qui n’est pas si évident à cerner. Du latin spatium, le terme a d’abord renvoyé à une notion de temps, de moment, avant d’évoluer petit à petit vers une notion de lieu, voire de milieu. En philosophie, de Kant à Bergson pour ne citer qu’eux, le terme est caractérisé par ses extériorités, par ses étendues finies. C’est aussi le milieu idéalisé de nos perceptions, contenant tout ce qui est concevable.

L’espace peut avoir  quelque chose de rassurant dans ce qu’il est défini, limité par nos perceptions. L’UE a défini l’espace numérique comme un champ d’action de ses politiques de sécurité (Conseil européen du 18/X/2018)[1].

Toutes ces réflexions peuvent nous mener à dégager une problématique toute personnelle et donc valorisée dans la copie car échappant aux lieux communs et autres outils récités à l’envie.

Problématique : en quoi l’espace peut-être une grille de lecture pertinente de la sécurité numérique ?

Pour aborder cette question dans la perspective du concours, j’ai fais le choix de trois axes permettant de valoriser culture personnelle et approches sortant un peu des sentiers battus : le cyberespace, la géopolitique et l’imaginaire. Ces 3 approches, au prisme des questions sécuritaires du numérique, offrent des possibilités multiples, il appartiendra à chacun d’en faire son miel.

[1] https://www.touteleurope.eu/actualite/cybersecurite-l-union-europeenne-contre-attaque.html

 

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.

À propos de l'auteur

QC – Thème du Numérique

Le Numérique face à la question de la sécurité

 

NB : tout au long de cette séquence des éléments de méthode seront distillés. Outre les connaissances et la culture générale il est nécessaire d’avoir des bases méthodologiques solides pour espérer réussir le concours.

***

Introduction :

« Dans l’espace personne ne vous entend crier » : Alien, le 8è passager. Cette accroche de film a de quoi surprendre car rien ne semble lier ce film au sujet. Et pourtant à y regarder de plus prêt, rien n’est plus évident. L’intrigue de cette œuvre met en scène Helen Ripley et son équipage, confrontés au fin fond du vaisseau d’une expédition spatiale à un monstre, Alien. Eliminés les uns après les autres, seul Maman, l’ordinateur central, semble en mesure d’apporter des pistes de réflexion pour le salut de l’équipage. Donc à travers cette histoire d’anticipation, l’ordinateur, la réflexion numérique, sont au cœur de la sauvegarde de mortels désemparés. Le numérique serait-il une voie de salut pour l’humanité ?

Méthode : décortiquer le sujet et chercher un angle d’attaque pour dégager une problématique pertinente et personnelle.

Le numérique est de plus en plus perçu comme un espace ; un espace virtuel certes, mais un espace à rejoindre, une toile nébuleuse à l’image d’internet dans laquelle il faudrait naviguer, surfer. A ce stade, un peu d’étymologie ne peut faire de mal. Le numérique, du latin nemerus, lie le sujet aux nombres. Ces nombres évolueraient dans un espace à part entière qui n’est pas si évident à cerner. Du latin spatium, le terme a d’abord renvoyé à une notion de temps, de moment, avant d’évoluer petit à petit vers une notion de lieu, voire de milieu. En philosophie, de Kant à Bergson pour ne citer qu’eux, le terme est caractérisé par ses extériorités, par ses étendues finies. C’est aussi le milieu idéalisé de nos perceptions, contenant tout ce qui est concevable.

L’espace peut avoir  quelque chose de rassurant dans ce qu’il est défini, limité par nos perceptions. L’UE a défini l’espace numérique comme un champ d’action de ses politiques de sécurité (Conseil européen du 18/X/2018)[1].

Toutes ces réflexions peuvent nous mener à dégager une problématique toute personnelle et donc valorisée dans la copie car échappant aux lieux communs et autres outils récités à l’envie.

Problématique : en quoi l’espace peut-être une grille de lecture pertinente de la sécurité numérique ?

Pour aborder cette question dans la perspective du concours, j’ai fais le choix de trois axes permettant de valoriser culture personnelle et approches sortant un peu des sentiers battus : le cyberespace, la géopolitique et l’imaginaire. Ces 3 approches, au prisme des questions sécuritaires du numérique, offrent des possibilités multiples, il appartiendra à chacun d’en faire son miel.

[1] https://www.touteleurope.eu/actualite/cybersecurite-l-union-europeenne-contre-attaque.html

 

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.

À propos de l'auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.