Sélectionner une page

Thibaud Pardonnet

 Thibaud Pardonnet

La contre-culture. États-Unis, années 60 : La naissance de nouvelles utopies

Résumé de l’éditeur La contre-culture aux États-Unis dépasse largement, dans les années 60, le phénomène de mode, car elle ébranle les fondements mêmes de la société américaine à peine remise de sa "chasse aux sorcières". Par « peace symbols » ou cheveux longs interposés, les hippies et les contestataires traduisent l'exaspération de la génération privilégiée des « baby-boomers » face à une société « bourgeoise » qui, à leurs yeux, s'enlise dans ses contradictions. Mais quelles conditions ont légitimé et provoqué cette impulsion créative : la fin de la ségrégation, la prise de conscience collective de la pauvreté, la guerre du Vietnam... ? Est-ce suffisant pour analyser un éphémère aussi foisonnant ? Sans toit ni loi, cette révolution (contre-)culturelle revendique l'utopie et la fête. À San Francisco, Haight-Ashbury est consacré quartier de rêve : parades exubérantes, carnavals hauts en couleur défilent sur fond de musique et de sexe. Certes, la contraception révolutionne les mœurs ! Certes le féminisme et l'homosexualité bénéficient d'un essor sans précédent ! Certes, la drogue ouvre toutes grandes les « Portes de la Perception » d'Huxley et explore l'inconscient psychédélique de Leary, Watts ou Ginsberg. Mais, alors, comment expliquer que les jeunes désertent les « crash-pads …

Lire …