Les frontières s’effacent ; les frontières disparaissent ; les frontières réapparaissent ; les frontières se renforcent… au gré des périodes et des représentations médiatiques et collectives. Cela traduit une réalité: les frontières sont le fruit de dynamiques permanentes entre ouverture et fermeture, entre enjeux internationaux et coopérations locales et régionales, entre ouverture aux flux d’échanges et le nécessaire contrôle pour la sécurité intérieure.

Chapitre I – La métropolisation transfrontalière (Bernard REITEL, Thomas PERRIN et Pauline PIPIER)

La métropolisation décrit un changement dans le mode d’urbanisation du monde qui caractérise un processus d’attraction des hommes et des activités à haute intensité de savoir vers un nombre relativement limité d’agglomérations urbaines. Ce processus de concentration, qui s’inscrit dans une logique de réorganisation des flux et qui privilégie certains nœuds de circulation et de communication (Castells, 1996) est également visible au sein de chaque territoire national. La métropolisation a tendance a accentuer les hiérarchies urbaines et à différencier les villes selon leurs tailles et leurs spécialisations fonctionnelles (Pumain, 1997)

  1. Des frontières internationales qui s’urbanisent

La frontière n’empêche pas l’urbanisation, mais elle induit une forte spécialisation des fonctions urbaines. Le développement économique est dépendant des fonctions régaliennes et des activités relatives au transit. Les villes localisées aux frontières ont souvent constitué des enjeux de défense du territoire national pour les Etats, mais aussi des enjeux symboliques. Ces lieux permettent d’assurer une emprise sur le territoire, de surveiller les passages, et peuvent faire l’objet, le cas échéant, d’aménagements susceptibles de les transformer en vitrines face au territoire voisin. Le contexte de mondialisation et de d’internationalisation des échanges a entrainé un changement dans la manière dont les Etats considèrent leurs frontières.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.