Article

Une société face à l’altérité. Juifs et chrétiens dans la péninsule ibérique 1391-1449 David NIREMBERG

« Une société face à l’altérité. Juifs et chrétiens dans la péninsule Ibérique 1391-1449 », David Nirenberg dans Annales. Histoire, Sciences Sociales 2007/4 (62e année), pages 755 à 790.

Comme de nombreuses formes de violence, les émeutes de la Semaine sainte étaient, au Moyen Âge, l’expression de visions multiples, et parfois incompatibles en apparence, de la société. Ces attaques annuelles perpétrées par les chrétiens contre les quartiers juifs dans de nombreuses villes de l’Europe latine reproduisaient des moments fondateurs de violence sacrificielle issus d’un lointain passé dans le but de critiquer et de menacer les conditions présentes de coexistence entre chrétiens et juifs. Cependant, ces émeutes s’exprimaient dans un contexte liturgique qui ne cherchait que rarement à étendre ses idéaux au-delà des limites fixées par le calendrier, et qui autorisait par conséquent le compromis le reste de l’année. En ce sens, la définition et la démarcation violente de la différence renforce l’unité des divers groupes qui constituent la société, tout en maintenant le potentiel de cette société pour l’hétérogénéité.

La création et le maintien de la différence par l’expression violente du besoin de détruire cette différence peut sembler aujourd’hui une sorte de « miracle sociologique ». De tels miracles ne sont peut être possibles que dans une temporalité messianique. Les émeutes de la Semaine sainte sont un bon exemple de l’expression et du refoulement simultanés de cette force au sein d’un cadre messianique. Mais que devient cette sociologie miraculeuse si l’image utopique explose, oblitérant les distinctions fondamentales grâce auxquelles la communauté se définit ? Comment cette communauté peut-elle alors rétablir sa capacité à marquer et maintenir la différence dans un monde continuellement imparfait ?

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.